Accéder au contenu principal

C'est le matin

C'est le matin...


Peut être lu avec ce fond musical : Musique extraite du film Dunkerque, de Hans Zimmer


C'est le matin
Je me réveille
On dit que la nuit porte conseil
Mais elle n'a pas effacé les inquiétudes de la veille

C'est le matin
Je n'ai pas le courage de me lever
J'ai envie de traîner au lit toute la journée
Et laisser mes tourments peu à peu se dissiper


C'est le matin
Mais je ne parviens pas à vous faire disparaître
Appréhensions, anxiétés, désarrois, angoisses, mal-être
Vous m'enveloppez, vous m'étouffez, ma respiration s'arrête

***

Une lumière resplendit soudain
Au fond de mon cœur, ton amour m'étreint
Tu es là, tu me souris sans fin
Tes bontés se renouvellent chaque matin


Tu es plus fort que mes chagrins
Tu es plus puissant que la peur du lendemain
Tu sauras me montrer le chemin
Tes bontés se renouvellent chaque matin

C'est le matin
Je me réveille
Tu as gardé mon sommeil
Sur moi, à chaque instant, tu veilles


C'est le matin
Je ne craindrai rien
Car tu es le Dieu souverain

Commentaires

  1. Magnifique et avec la musique ça va bien. Merci Anne Sophie pour ces belles lignes cette lumiere que tu met entres les mots. Gloire au Seigneur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces quelques mots qui me touchent beaucoup ! :-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Être mère

Être mère Parcours du combattant Profession à temps plein Bouleversement Un nouveau chemin Et pourtant… Être mère Tant d’attentes Volonté de perfection Être en accord avec ses convictions Et qu’est-ce que l’on pense de moi et de ma façon d’être… mère Être amère Lorsque je sens que je dérape Lorsque je ne vais pas là où je veux Lorsque je me sens démunie Lorsque je ne suis pas sûre de bien guider sa vie Et toi, son père Combien de fois j’oublie De te dire à quel point tu es formidable Comme je suis fière que tu sois son père Comme je t’aime Comme mon cœur s’émerveille et s’attendrit Lorsque je vous vois rire, jouer, être complices Être mère C’est être humble et compter continuellement sur Celui qui sait C’est être amour et apprendre de Celui qui l’est C’est être présente, profiter de l’instant, sans penser à demain Tout remettre entre Ses mains Son avenir, son épanouissement, ses choix, son chemin Je le sais, Il veiller

The OA

La dernière série produite par Netflix, que mon mari et moi-même avons visionnée - ou dévorée devrais-je dire... ;-) Une histoire assez étrange, mais tellement intrigante et poignante qu'elle m'a pris aux tripes. Je ne rentrerai pas dans les détails du scénario, mais je voulais juste partager avec vous quelques points qui m'ont beaucoup touchée. Il se peut par contre que cela révèle quelques éléments de l'intrigue, qui ne sont pas d'importance majeure, mais je préfère vous prévenir au cas où ! ;-) Une jeune femme retrouvée après 7 ans de disparition inexpliquée rassemble un groupe de 5 personnes, pour l'aider à accomplir une mystérieuse tâche. Pour qu'ils comprennent progressivement pourquoi elle a besoin d'eux, elle leur raconte son histoire, une histoire empreinte de mystère, de fantastique et de poésie. Et en opposition à ce récit, leurs vies m'ont semblé tellement réalistes qu'elles pourraient ressembler à nos vies. 5 personnes total