Accéder au contenu principal

Le chien et son Maitre

Je les observe depuis ma fenêtre. Ils sont un peu bruyants la nuit, mais qu'est-ce qu'ils sont mignons... La mère, toujours aux aguets, veille de près ou de loin sur ses petits. Elle s'absente parfois de longs moments, peut-être pour aller chercher un peu de nourriture. Les trois petits chiots l'attendent patiemment, restant sur leurs gardes, comme elle a dû le leur apprendre.


Ces chiens sont sans maitre. Ils vivent, ou plutôt survivent, avec ce qu'ils trouvent. Obligés d'être vigilants à chaque instant, ils ne mangent pas à leur faim chaque jour, mais après tout, ils ne connaissent que ça. Le sens de leur vie ? Simplement vivre. Trouver à manger, être à l'abri, dormir, trouver à manger, être à l'abri... Ces chiens sont sans maitre. Ils n'ont personne qui veille sur eux, personne pour les choyer, pour pourvoir à tous leurs besoins. Ils n'ont personne pour qui ils pourraient vivre, qu'ils pourraient aimer et de qui ils pourraient être aimés.


La maman semble s'affaiblir. Elle boite de plus en plus on dirait, et elle a la peau sur les os. Pris de compassion pour cette petite famille, je décide de leur donner un peu à manger et à boire. La première fois, ils s'approchent timidement, mais leur curiosité est trop forte, et leur appétit aussi. Quand je reviens quelques instants plus tard, toute la nourriture a été engloutie. Alors, chaque jour, je leur garde un peu de nourriture prise sur mon repas pour la leur offrir. Je m'accroupis au milieu des ronces pour réussir à placer ces aliments de l'autre côté du grillage du pré dans lequel ils ont élu domicile. Je les observe, j'apprends à les connaitre : le petit chiot noir est un mâle, c'est le plus téméraire, le plus entreprenant, et il aime se servir à manger en premier. Les deux autres sont des femelles, beaucoup plus craintives, et qui ne rechignent pas à lécher les restes laissés par le premier. Je les vois ensuite courir avec fougue vers leur mère, jouant à se battre ou à déchiqueter un morceau de tissu. La maman, d'ailleurs, semble avoir repris des forces. Elle boite moins, s'absente moins. Elle profite plus de la présence de ses chiots.


Je viens de mettre encore un peu de nourriture de l'autre côté du grillage, et je regarde, attendrie, la petite famille qui joue. Les chiots ont senti la nourriture et accourent bientôt pour manger. Ils n'ont pas vu que j'étais encore là, près du grillage. Quand soudain, le mâle noir m'aperçoit. Il se met alors à japper violemment, avec colère, bientôt suivi de toute la troupe. Surprise, je m'éloigne pour les laisser manger tranquillement.
Je me mets à rire. Je les connais, je les nourris, je sais ce qui est bon pour eux, et pour toute reconnaissance, je n'ai le droit qu'à des aboiements furieux, comme si je n'étais qu'un intrus sur leur territoire. Mais c'est moi qui leur donne cette nourriture, il n'est pas question que j'aille la reprendre ! Je prends un autre morceau de viande et m'approche à nouveau, pour bien leur montrer que je ne leur veux aucun mal, bien au contraire. J'avance la main avec l'os, mais les trois petits chiots s'enfuient en aboyant de nouveau. Ils n'ont pas compris que je leur voulais du bien, que j'aurais aimé les choyer, pourvoir à tous leurs besoins, donner du repos à leurs vies.


Cela me fait penser à la relation que nous pouvons entretenir avec notre Maitre, avec Dieu. Il nous connait parfaitement, nous aime et veut s'occuper de nous dans les moindres détails pour que nous n'ayons aucun souci à nous faire. Il nous aime et veut que nous L'aimions en retour. Il veut donner un sens à notre vie : vivre pour notre Maitre si bienveillant et aimant.


Et pourtant... Nous avons souvent du mal à Le comprendre. Nous Le voyons faire, mais c'est comme si nous n'étions pas toujours sûrs de Ses intentions, alors qu'Il ne veut que le meilleur pour nous et qu'Il est d'ailleurs le mieux placé pour nous donner exactement ce qu'il nous faut. On a même parfois peur qu'Il nous retire les bénédictions qu'Il nous donne, comme si Lui en avait besoin aussi. Mais c'est le Maitre du monde ! Tout ce qui est sur cette Terre et dans l'Univers Lui appartient déjà, Il n'a besoin de rien d'autre, et sûrement pas de venir nous enlever les choses qu'Il nous offre.
Il nous bénit, mais nous oublions parfois que c'est Lui qui permet toutes ces bonnes choses dans notre vie. Il prend soin de nous et nous oublions de Lui dire merci. Il nous aime mais nous continuons à avoir peur de sa réaction.


N'oublions pas qu'Il est notre Maitre d'Amour. Bien sûr, nous avons du mal à Le comprendre parfois. Il est tellement supérieur à nous et Son intelligence nous dépasse totalement ! Mais nous savons à quel point Il nous aime. Il l'a déjà prouvé. Et Il Le répète dans Sa Parole, Il nous le témoigne chaque jour. Alors faisons-Lui confiance. Remercions-Le chaque jour pour ce qu'Il fait pour nous. Remercions-Le d'être ce Maitre qui donne un sens à notre vie !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

The OA

La dernière série produite par Netflix, que mon mari et moi-même avons visionnée - ou dévorée devrais-je dire... ;-) Une histoire assez étrange, mais tellement intrigante et poignante qu'elle m'a pris aux tripes. Je ne rentrerai pas dans les détails du scénario, mais je voulais juste partager avec vous quelques points qui m'ont beaucoup touchée. Il se peut par contre que cela révèle quelques éléments de l'intrigue, qui ne sont pas d'importance majeure, mais je préfère vous prévenir au cas où ! ;-) Une jeune femme retrouvée après 7 ans de disparition inexpliquée rassemble un groupe de 5 personnes, pour l'aider à accomplir une mystérieuse tâche. Pour qu'ils comprennent progressivement pourquoi elle a besoin d'eux, elle leur raconte son histoire, une histoire empreinte de mystère, de fantastique et de poésie. Et en opposition à ce récit, leurs vies m'ont semblé tellement réalistes qu'elles pourraient ressembler à nos vies. 5 personnes total

C'est le matin

C'est le matin... Peut être lu avec ce fond musical : Musique extraite du film  Dunkerque , de Hans Zimmer C'est le matin Je me réveille On dit que la nuit porte conseil Mais elle n'a pas effacé les inquiétudes de la veille C'est le matin Je n'ai pas le courage de me lever J'ai envie de traîner au lit toute la journée Et laisser mes tourments peu à peu se dissiper C'est le matin Mais je ne parviens pas à vous faire disparaître Appréhensions, anxiétés, désarrois, angoisses, mal-être Vous m'enveloppez, vous m'étouffez, ma respiration s'arrête *** Une lumière resplendit soudain Au fond de mon cœur, ton amour m'étreint Tu es là, tu me souris sans fin Tes bontés se renouvellent chaque matin Tu es plus fort que mes chagrins Tu es plus puissant que la peur du lendemain Tu sauras me montrer le chemin Tes bontés se renouvellent chaque matin C'est le matin Je me révei

Choisir son destin ?

"Prends entre tes mains ton destin" "C'est ta vie, elle t'appartient" "Dis-toi que rien n'est écrit, l'avenir se construit" "Il n'y a que toi pour savoir quel sens donner à ta vie" Les paroles de cette chanson résonnent encore dans ma tête, après avoir revu ce dessin animé qui m'avait beaucoup touchée étant petite... Un garçon un peu perdu, qui cherche sa voie, essuyant tant d'échecs, recherchant des sensations dans de mauvaises directions. Il m'a fait penser à vous . Vous que j'apprends à connaitre depuis quelques semaines maintenant. Vous qui essayez de construire votre vie tant bien que mal. Vous qui semblez partir perdants dès le départ. Vous qui essuyez des défaites, des échecs , au niveau scolaire, au niveau social, au niveau relationnel. Vous qui n'avez pas toujours eu le doit à beaucoup d'amour, vous qui n'avez pas construit votre confiance en vous. Vous